Lycée Comte de Foix

—Journal des élèves nº11 – 17 Mars 2016 — —Conectado: L'info qu'il nous faut —

Voyage à Pitchipoï

Chers lecteurs,

Ce mois-ci, j’ai lu un livre assez impressionnant et qui m’a émue. J’ai donc pensé à vous le présenter, c’est Voyage à Pitchipoï.

Quelles sont vos premières impressions en découvrant ce titre ? Je suis certaine que vous faites erreur, comme je l’ai fait d’ailleurs. Cela semble promettre un voyage passionnant, plein de couleurs et de formes exotiques. Eh bien, vous avez tort !

Quand j’ai pris ce roman, j’ai aussi pensé à tout ceci. Mais, lorsque j’ai lu la quatrième de couverture, tout a été différent. Cette histoire, ou plutôt cette autobiographie, évoque une partie de l’enfance de l’auteur pendant la seconde guerre mondiale. D’un point de vue enfantin, l’écrivain raconte l’histoire d’un petit garçon juif pendant l’Occupation, ses problèmes, la séparation d’avec ses parents, ses peurs. Ce petit garçon explique comment il a vécu, ou survécu, à Drancy, à Paris et ailleurs.

Au début, l’auteur, Jean-Claude Moscovici, ne pensait pas publier ce livre. Il voulait seulement le faire lire à son fils et à son neveu pour qu’ils « sachent » et n’oublient pas, mais le succès rencontré auprès de sa famille l’a persuadé de le faire publier.

C’est un livre très facile à lire car il est court. Il est très émouvant et fera pleurer les plus sensibles. Je le recommande surtout aux troisièmes car cela recoupe leur programme d’histoire, mais vous pouvez le lire avant ou après la troisième !

À tous ceux qui sont intéressés par ce livre, vous pouvez le trouver au C.D.I. Bien sûr, si vous avez une remarque, un commentaire à faire sur cet ouvrage, ou sur cet article, si vous voulez partager ce que vous en avez pensé, n’hésitez pas à envoyer un message à l’adresse électronique du journal.

Je vous envoie un gros bisou, et, au mois prochain.

Ainhoa L. 3e D

Chers lecteurs,

            Comme chaque début de mois, je vais vous faire part de ma dernière lecture. Il s’agit d’un livre authentique, un livre qui nous fait vivre une histoire vraie : un vrai voyage.

Si vous êtes amateurs d’histoires émouvantes et tristes, Voyage à Pitchipoï est le livre qu’il vous faut.

Jean-Claude Moscovici avait à l’origine écrit ce livre pour sa famille, son fils et son neveu. Mais, suite au succès qu’a obtenu l’ouvrage auprès de ses proches, ce texte a été publié. On trouve donc ici un témoignage réel et sans modification des faits ce qui nous donne une autobiographie poignante et émouvante.

À travers ce livre, J.C. Moscovici rend compte de ce qu’il a vécu durant son terrible voyage, mais il ne cherche en aucune façon à donner des leçons. Pour cela, il préserve l’anonymat des personnages présents dans son récit et donc dans ses souvenirs, et ceci aussi bien pour les personnes qui l’ont aidé que pour celles qui l’ont rejeté ou qui se sont montrées indifférentes. Il n’accuse personne, il énonce des faits.

De plus, bien que l’auteur ne soit pas un écrivain professionnel, on découvre une écriture digne d’un véritable auteur : une écriture prenante et directe mais simple.

Voyage à Pitchipoï nous raconte le voyage d’un enfant entre 1942 et 1945. Mais pas n’importe quel enfant : un enfant juif qui a eu la chance de survivre à cette époque qui, comme vous le savez, est la seconde guerre mondiale. Il nous raconte son « voyage » en quelque sorte, ses années d’enfer et d’angoisse, mais aussi parfois de joie.

Je vous recommande vivement ce livre qui m’a vraiment plu par sa simplicité d’écriture et par sa fidélité à l’histoire pleine d’émotions fortes, mais surtout par la vérité si dure de ce témoignage.

À vous maintenant de découvrir où se trouve « Pitchipoï ».

Bonne lecture

Ophélie Darblade 3e D

Advertisements

Information

Cette entrée a été publiée le 31 mai, 2013 par dans Culture.