Lycée Comte de Foix

—Journal des élèves nº11 – 17 Mars 2016 — —Conectado: L'info qu'il nous faut —

Interview de Max De Radiguès :

Max de Radiguès vient de Bruxelles, il est auteur de BD.
Pour le devenir il a fait des études de dessin dans des écoles d’art.
Il a d’abord raté deux écoles avant de réussir.
Il a appris à dessiner pendant ses études qu’il a trouvées très difficiles (Il était pendant longtemps le plus nul de son école ce qui lui permettait de s’inspirer de tout le monde et d’apprendre de tout le monde).

Il nous a expliqué aussi que souvent ses BD sont d’abord publiées en fanzines. Les fanzines sont de petites histoires de deux à trois pages environ.
Il est difficile pour un auteur de trouver des maisons d’édition qui veulent bien publier des BD ou des livres et c’est pour cela que Max a créé sa propre maison d’édition (L’employé du Moi) pour pouvoir publier lui même ses BD.
Mais Max de Radiguès n’a pas commencé à exercer son métier dès sa sortie de l’école. Il est sorti de l’école en 2004 et a commencé à exercer son métier en 2009.
Pour écrire, dessiner et mettre en magasin ses BD il faut environs 6 à 8 mois.

Il n’écrit pas de texte continu mais fait des dessins, mélange de silence et de bulle. Il travaille au brouillon puis repasse à la plume après il fait un scan à l’ordinateur et met les couleurs avec car il trouve son utilisation très pratique et n’a jamais été très doué en peinture ; exemple d’utilisation de l’ordinateur très utile et simple : il dessine et met la couleur du jour puis met un « filtre » bleu pour faire la nuit.Radiguès 2

Il a comme prochain projet trois livres : par exemple Bâtard.
Il fait de la collaboration avec d’autres dessinateurs pour certains projets et il est lui-même scénariste pour la première fois.
Il gagne sa vie en faisant des bd, des pubs, des romans illustrés et des cours d’Art à Bruxelles mais son activité principale est la bd.

La Bd préférée qu’il a réalisée : il ne sait pas car chaque livre est un peu mieux que celui d’avant. Il n’est jamais satisfait de ce qu’il a fait avant, ce qui lui donne envie de s’améliorer et de faire de nouvelles bd.

Morale de Max de Radiguès : tout s’apprend que ce soit de l’art ou non et quel que soit le métier. Il a appris à dessiner à 18 ans. La seule règle : avoir envie et travailler.

 

 

Advertisements

Information

Cette entrée a été publiée le 17 juin, 2016 par dans La vie au lycée.